Twitter et le Jihad

 

AVERTISSEMENT : les images et les vidéos dont nous indiquons les liens sur Internet peuvent choquer.

 

PRÉCISION : L’auteur et la rédaction de SecuriteOff précisent qu’il ne s’agit pas d’un article à charge contre la religion musulmane ou contre une ethnie. Par ailleurs, nous ne faisons pas d’amalgame : tous les musulmans ne sont pas des terroristes…
Cette enquête ne relate que des faits.

 

Au cours de recherches sur les mouvements djihadistes, nous avons découvert un peu par hasard un compte Twitter appartenant à un terroriste actuellement au combat en Syrie. L’idée nous est venue d’écrire cet article, car nous trouvions ce sujet particulièrement intéressant et préoccupant. Comme nous le savons tous, les terroristes salafistes utilisent énormément Internet pour faire passer au grand public leur propagande et exposer les victimes de leurs crimes.

 

Nous vous rappelons par exemple l’enlèvement de la famille Fournier qui avait suscité une énorme émotion puisque ces vidéos avaient été postées en clair (visages visibles) par le groupe terroriste Boko Haram sur YouTube. L’objectif pour les terroristes fut atteint : le choc qu’elles provoquèrent eut des répercussions sur la politique interne de la France. Il est donc clair qu’Internet est une arme de propagande et de terrorisation massive pour les djihadistes.

 

Je peux comprendre qu’une organisation utilise Internet pour sa propre publicité ; ce que je comprends moins c’est lorsque des individus isolés se prennent en photo et revendiquent des attaques et des assassinats sans prendre garde au fait qu’ils puissent être identifiés et arrêtés une fois qu’ils seront de retour chez eux. En ce qui me concerne, leur stupidité ne me dérange pas, et j’encourage les autres à faire pareil. Ça nous fera gagner du temps…

Cela reste quand même inquiétant puisque des individus sensibilisés à ce qui se passe au Moyen-Orient et ayant une certaine inclinaison pour les mouvements religieux wahhabites peuvent se laisser tenter et rejoindre, à terme, les groupes terroristes. Ce que j’ai découvert sur Twitter peut vous faire froid dans le dos !
Culture de la Mort

 

Sur la grande majorité des pages Twitter consultées, il est fréquent de voir des enfants victimes de combats ou d’assassinats. Le sang est présent sur la totalité des photos et les corps exposés sont parfois dans un tel état qu’il est difficile de ne pas se sentir concerné même si vous ne partagez pas leurs points de vue. Il faut toutefois prendre garde : ces photos ne sont pas postées pour dénoncer un crime, mais uniquement pour une propagande odieuse et sans humanité. En effet, dans certaines cultures, on ne s’identifie pas en fonction de l’origine ethnique, mais plutôt de la religion ou du moins du courant religieux. Un sunnite ne réagira pas de la même façon si c’est un chiite qui a été victime d’un crime étant donné que ces deux visions de l’Islam se font la guerre (un peu comme nous en Europe lorsque les catholiques ont persécuté les protestants).
Voici un exemple que nous avons repéré.
Donc, tous les membres de la religion concernée souhaiteront prendre les armes pour venger leurs morts. La manipulation de l’image fait partie du jeu. Rappelez-vous cette vidéo où un enfant palestinien était exposé comme mort, entouré de bandelettes. Dans une contre vidéo non coupée au montage, postée par Anonymous il y a un an ou deux, on pouvait voir l’enfant revenir d’entre les morts…

Il en est de même pour les exécutions, celles-ci sont toujours montrées dans les détails. Décapitations, crucifixions, exécutions par balle et égorgements sont particulièrement détaillés. Parfois même, vous verrez des photos où le corps décapité est surmonté d’un objet usuel quelconque afin de faire de l’humour grotesque. La déshumanisation de la victime faisant partie du processus de radicalisation au sein de ces groupes, il est donc normal de voir de telles images.

 

Appel au terrorisme

Tous ces médias ne poursuivent qu’un seul but : recruter de nouveaux combattants. Celui qui poste ces photos ou ces textes ne glorifie pas sa religion, mais sa petite personne. Par exemple, si vous prenez un individu isolé, mal dans sa peau et embrigadé dans un extrémisme religieux, ce dernier sera tenté de rejoindre ses camarades dans la guerre sainte. La figure héroïque du guerrier est constamment mise en avant, ses mains ruisselantes du sang de ses victimes et le regard exalté par la folie meurtrière. Mais ces petits détails, l’individu précédemment cité ne le verra pas. Il souhaitera faire partie d’une communauté, être respecté et, à son tour, adulé par ceux qui sont comme lui, c’est-à-dire mal dans leur peau. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si la grande majorité des terroristes sont de jeunes adultes à peine sortis de l’adolescence.

Sur le dessin représentant la Tour Eiffel touchée par un avion / missile il est indiqué : « Le 14 ça va péter ». Comme cette photo a été postée il y a peu de temps, il est clair que le mois concerné est juillet.)
Sur le dessin représentant la Tour Eiffel touchée par un avion / missile il est indiqué : « Le 14 ça va péter ». Comme cette photo a été postée il y a peu de temps, il est clair que le mois concerné est juillet.)

 

Quels responsables ?

Selon moi, tout le monde est responsable de cette glorification du meurtre et de la sauvagerie sur Internet. Comment donner des valeurs humaines aux personnes lorsque ces dernières sont prêtes à se vendre aux médias pour un bref instant de célébrité ? Comme je vous l’ai indiqué plus haut, un terroriste qui tweete ne cherche qu’une chose : la gloire et le respect de ses pairs. Il se défendra bien entendu en expliquant qu’il fait cela pour sa religion, mais tout le monde a son petit ego.
Autre exemple : les terroristes kamikazes sont glorifiés après leur mort et il est courant de voir les mères exhiber la photo de leur fils disparu dans un grand cadre entouré de décorations diverses. Certaines familles reçoivent d’ailleurs un dédommagement de la part des organisations terroristes (en particulier le Hezbollah).

Les responsables politiques ont leur part de responsabilité, dans le sens où ils ne comprennent rien à ce monde en changement perpétuel. Un exemple parmi d’autres : notre ministre des Affaires étrangères demande à ce que la France soutienne les rebelles syriens alors que tout le monde sait que ces derniers sont infiltrés par les groupes terroristes. Nul doute que les services de renseignement l’auront prévenu que les rebelles ne sont pas fiables…
Nous aussi, simples citoyens, nous sommes responsables. Notre inaction et notre perte du sens des valeurs sont l’une des conséquences de la montée de l’extrémisme religieux.
Conclusion et prise de conscience

Les services de renseignement doivent pouvoir surveiller les réseaux sous contrôle d’un juge d’instruction ou d’une autorité similaire. C’est la seule façon d’obtenir des résultats. Les ayatollahs de la liberté d’Internet et de la liberté d’expression vont me conspuer et penser que je suis un vendu. Il n’en est rien. Mais je suis réaliste et parfaitement informé des dérives qu’un pareil système de surveillance peut causer.

Il est plus que temps de cesser de se bercer d’illusions. Nous sommes en guerre contre l’horreur, contre la perte de ce qui nous est le plus cher, à savoir notre humanité. La violence et la peur qui paralysent nos sociétés n’en sont qu’à leurs débuts. Il faut donc repenser notre stratégie d’approche. Il n’y a aucune pitié à avoir envers les terroristes, car ils n’en ont aucune envers nous. Les services de renseignement et les forces armées doivent avoir le budget et la formation nécessaire pour la poursuite de leur mission.

Mais plus important que tout, il faut que les citoyens prennent conscience du danger qui les menace. Sans une cohésion nationale, il n’y a aucun espoir. J’en appelle au patriotisme et au respect des hommes et des femmes qui travaillent en secret au péril de leur vie. Il n’est pas question là de nationalisme, mais de conscience collective. Nous devons cesser d’avoir peur et nous devons rendre coup pour coup jusqu’à ce que nous puissions donner aux générations futures un avenir meilleur.

Enfin, ne rien faire contre cet extrémisme religieux peut favoriser d’autres types d’extrémismes qui vont instrumentaliser cette situation…

 

 

Exemples de pages Internet faisant l’apologie du terrorisme :

https://www.facebook.com/pages/LEtat-Islamique-As-SHÂM-est-une-Promesse-dALLAH/170391239828534?ref=profile


https://twitter.com/dawla_ISIS/media



https://twitter.com/Dter_Jackson

Partager :

Dans la même catégorie

Publié le : 27/02/2024

PRA : Assurez la survie de votre entreprise après une crise

Découvrir
Publié le : 23/02/2024

Le rôle crucial de la communication dans un plan de continuité d’activité (PCA)

Découvrir
Publié le : 19/02/2024

Comment le PCA peut-il aider à minimiser les temps d’arrêt

Découvrir