Peut-on encore faire confiance à TOR ?

Une équipe de chercheurs français, menée par Éric Filiol, vient de démontrer que ce réseau présente des faiblesses structurelles globales. Son trafic pourrait, notamment, être impacté par une attaque Ddos. Eric Filiol apporte des précisions. Entretien exclusif.

 

Propos recueillis par Philippe Richard

 

 

 

Durant 4 mois, vous avez modélisé de façon exhaustive toutes les routes possibles et avez confronté votre modèle théorique avec la réalité ; en quoi consiste-t-il ?
En fait nous voulions comprendre comment les routes étaient calculées par le protocole TOR, si tous les nœuds avaient réellement le même poids, autrement dit si la répartition

OR
OR