Voitures connectées : les différentes failles (Partie 1)

Aujourd’hui les constructeurs automobiles cherchent à rendre leurs produits de plus en plus autonome et informatisés : GPS, écrans, synthèse vocale, un véritable ordinateur. Cette informatisation est relativement récente, les garagistes deviennent des ”techniciens”, impossible de se passer d’un diagnostic électronique lors d’une vérification.
Bien évidemment, cette intervention a un prix, mais ne serait-elle pas à la portée de tout le monde ? Si c’est le cas, quelles sont les limites qu’imposent ce genre de diagnostic ? Si une personne malintentionnée y avait accès, cela poserait-il un problème de sécurité ? Coup de frein pour les voitures connectées ?

 

 

par Thomas

OR
OR