Des millions pour la sécurité de l’informatique embarquée

Dans le cadre du programme COST, le projet CRYPTACUS a été accepté le 14 mai. Prévu pour durer 4 ans à partir de cet automne, ce projet s’appuie sur la cryptanalyse des systèmes informatiques ubiquitaires, c’est-à-dire l’informatique que l’on trouve dans les objets de la vie quotidienne (carte d’abonnement aux transports publics, clés de voitures, passeports, carte de contrôle d’accès…).

« Il s’agit d’essayer de “casser” ce genre de dispositifs afin de les améliorer. CRYPTACUS s’articule autour de quatre niveaux : l’étude des modèles de sécurité, l’analyse de la sécurité des algorithmes et des protocoles, les attaques physiques et le Reverse

OR
OR