Attic Backup, la sauvegarde incrémentielle sous Linux

J’avoue avoir un faible pour cette solution de sauvegarde incrémentielle depuis que je l’ai découverte. Pour rappel la sauvegarde incrémentielle prend en compte uniquement les dernières modifications faites par rapport à la précédente.

Par Cep

 

Certes, Attic Backup n’a pas encore l’ancienneté de solutions comme rsync par exemple et il faut suivre les demandes et observations faites sur le github du projet mais ses fonctionnalités me semblent tout à fait intéressantes pour une solution de sauvegarde poussées, telles que :
– l’espace utilisé pour la sauvegarde, 11 Go pour un répertoire d’origine de 26 Go,
– la possibilité de chiffrer les sauvegardes même si

OR
OR