Lutte contre le cyberterrorisme : l’ingénieur ou le hacker ?

Le dogme actuel en matière de cyberterrorisme empêche la France de mener des opérations efficaces. Réagir dans la précipitation et l’émotion n’a jamais permis d’établir une politique à long terme. Comme dans d’autres domaines, l’État et ses « conseillers » campent sur leurs positions et leurs certitudes. Promulguer (encore…) une loi et recruter des ingénieurs ne sont pas des mesures qui inquiéteront les terroristes et les jihadistes !

 

par Alexandre Denjean

 

BpSwCKWCYAA-jFs.jpg-large

 

 

Il y a une constante dans l’histoire de l’Homme et qui n’est pas prête à s’arrêter : la guerre. Les motifs restent

OR
OR