Généralement, on utilise un texte en faux latin (le texte ne veut rien dire, il a été modifié), le Lorem ipsum ou Lipsum, qui permet donc de faire office de texte d’attente. L’avantage de le mettre en latin est que l’opérateur sait au premier coup d’oeil que la page contenant ces lignes n’est pas valide, et surtout l’attention du client n’est pas dérangée par le contenu, il demeure concentré seulement sur l’aspect graphique.

La fin des mots de passe : les alternatives (1/3)

C’est un fait : le binôme identifiant/password est une solution…

Vidéosurveillance : les règles essentielles pour les entreprises

Pour de nombreuses entreprises et notamment des PME, la sécurité…

Voitures connectées : les différentes failles (Partie 2)

Aujourd’hui les constructeurs automobiles cherchent à rendre…

Comment fonctionnent les keyloggers ?

De manière générale, les keyloggers (ou enregistreur de frappes)…

Protéger ses mots de passe avec Gostcrypt

Pour renforcer la sécurité de ses comptes, il est indispensable…

Deux chercheurs français créent un algorithme avec une backdoor

Eric Filiol et un doctorant de l'ESIEA ont développé le premier…

Arnaque aux faux sites administratifs

Le Centre européen des consommateurs France a reçu plusieurs…

Applications dans le Cloud : comment contrôler les accès

Les applications en mode SaaS (« Software as a Service »)…

Sécurité informatique : 6 règles essentielles à ne JAMAIS oublier

Ransomwares, arnaques au président, vols de données sensibles……

La sécurisation de l'accès Internet des employés : un impératif pour les entreprises

Avec la multiplication des terminaux mobiles et des réseaux…