Généralement, on utilise un texte en faux latin (le texte ne veut rien dire, il a été modifié), le Lorem ipsum ou Lipsum, qui permet donc de faire office de texte d’attente. L’avantage de le mettre en latin est que l’opérateur sait au premier coup d’oeil que la page contenant ces lignes n’est pas valide, et surtout l’attention du client n’est pas dérangée par le contenu, il demeure concentré seulement sur l’aspect graphique.

Pour Sentryo, la connaissance des réseaux est essentielle

Ingénieur INSA promotion 1983 avec une spécialisation énergie/automatismes,…

Twitter et le Jihad

  AVERTISSEMENT : les images et les vidéos dont nous…

Qwant renforce sa sécurité

Fin juin, le moteur de recherche français Qwant a organisé…

Windows XP n'est plus en phase avec les évolutions des attaques

Bernard Ourghanlian, le Directeur Technique et Sécurité de…

Hacker en France : La grande désillusion

Je me nomme p1g3on, mon nom et mon prénom véritable n’ont…

Cybelangel traque les fuites de données

Les solutions de cette start-up scannent et indexent tout le…

La scénarisation de la domotique selon Advisen

Advisen mise sur l'innovation et la personnalisation avec une…

Les failles de Bitcoin en 10 questions

Mt.Gox fait trembler la planète Bitcoin. La plus grosse plate-forme…

Quand la NSA fait son nid dans Angry Birds

Pan sur le bec ! Le 28 janvier 2014, les médias - et en particulier…

La version Windows reste une priorité pour DAVFI

Le 17 octobre 2013, Le Laboratoire de virologie et de cryptologie…